Pour faire connaître un article à vos ami(e)s, cliquez sur "Partagez cet article" icone_email
 
Envoyer
Coeur et circulation

Cholestérol, mensonges et propagande

Pour Michel de Lorgeril, cardiologue et chercheur au CNRS, la notion de bon ou mauvais cholestérol apparaît surtout profitable au buiseness pharmaceutique. C'est une molécule importante pour l'organisme, potentiellement synthétisée par toutes les cellules, précurseur des stéroides, des hormones sexuelles, de la vitamine D, des membranes cellulaires, etc.

Mais c''est un très mauvais prédicteur des risques cardio-vasculaires, notamment l'infarctus du myocarde. Il existe des moyens bien plus sûrs pour les évaluer : l'interrogatoire médical bien mené, l'examen clinique, et les examens complémentaires comme l'electrocardiogramme et le doppler.

Michel de Lorgeril détaille tout ceci dans dans son livre paru aux Editions Thierry Souccar en septembre 2008.

 
Envoyer
Coeur et circulation

Les sept recettes pour un coeur en pleine forme

arteresLes maladies ou accidents cardio-vasculaires ne sont pas une fatalité, et vous pouvez en diminuer fortement les risques par une hygiène de vie simple et naturelle.


Comme tous les muscles, le coeur doit être régulièrement entraîné. Le muscle-coeur exerce une fonction de pompe, reliée à une tuyauterie, descendante pour les artères, remontantes pour les veines. L'infarctus est dû à la formation d'un caillot dans une artère coronaire. Ce caillot peut se créer à un rétrécissement provoqué par une accumulation de cholestérol (plaque d'athérome).

Lire la suite...
 
Envoyer
Coeur et circulation

L'excès de sel nuit à la santé

Le sel favorise l'hypertension et les maladies cardio-vasculaires.
Notre organisme n'a besoin que de 5 à 6 g de sel par jour. La moyenne consommée est de 10 g, les dangers commencent à 8 g.

Mais cette vidéo nous explique qu'entre le contenu des aliments industriels et ce que nous ajoutons, nous lui en fournissons beaucoup trop. L'industrie agro-alimentaire commence tout juste à prendre conscience du problème.

Par exemple, vous allez trouver 1 g de sel dans :

une rondelle de saucisson, une poignée de chips, le tiers d'un sandwich industriel, un bol de soupe, 4 tranches de pain, une part de pizza industrielle.

 
Envoyer
Coeur et circulation

Marchez en coeur pour la bonne marche de vos artères

marcher_coeurL'exercice physique est essentiel pour maintenir en bon état votre système cardio-vasculaire. La marche est certainement l'un des plus simples et des meilleurs. Quelques informations avant de sortir vos chaussures.


Mais à quel rythme, à quelle intensité, et surtout quelle activité choisir ? Deux études épidémiologiques japonaises relatées dans le Lancet viennent de chiffrer avec précision l'effet sur nos artères d'un sport démocratique pratiqué depuis 1,7 million d'années : la marche. La première évalue l'action préventive de la marche sur l'apparition des maladies coronariennes
Lire la suite...
 
Envoyer
Coeur et circulation

Les bénéfices de l'activité physique sur le coeur

L'activité physique réduit considérablement tous les facteurs de risques de maladies cardio-vasculaires, toutes les études le démontrent.

Mais il ne faut pas pratiquer n'importe comment.

Dans cette vidéo, le professeur en cardiologie François Carré vous explique les règles à respecter.

 
Envoyer
Coeur et circulation

Les vertus du bon gras : pensez Oméga 3

omega3Nous mangeons trop gras : les graisses ne doivent pas dépasser 30 % des apports caloriques, elles dépassent pourtant les 40 %. Mais surtout, nous ne mangeons pas le " bon " gras. Quelques explications, avant que vous ne partiez faire vos courses.


Selon leur origine et leur mode de consommation (crues ou cuites), les graisses peuvent représenter un danger ou un bienfait pour la santé. Quoiqu'il en soit, elles représentent un apport calorique indispensable, car comme les vitamines, notre organisme est incapable d’en fabriquer.
Lire la suite...
 
Envoyer
Coeur et circulation

Le danger des graisses industrielles hydrogénées

Michel Cohen détaille 3 catégories d'acides gras :
* Les graisses mono (olive, volaille) ou poly-insaturées (colza, noix, tournesol et poissons des mers froides, famille des oméga 3 et 6). Elles ne se combinent pas pour s'accrocher aux parois artérielles.
* Les graisses saturées (viandes bovines, charcuteries, produits laitiers) qui s'accrochent sur les parois artérielles jusqu'à les boucher.
* Enfin, les acides gras trans, saturés, présents naturellement en petite quantité dans les produits laitiers et viandes bovines. Mais surtout produits industriellement et ajoutés dans les plats préparés, pâtisseries, fritures, pizzas... Ils présentent des dangers supplémentaires. Interdits dans de nombreux pays, la mention de leur présence doit seulement figurer sur l'emballage
en France (graisses trans ou hydrogénées). Emblématiques de la malbouffe, leur abus (+ 6 à 8 g par jour) favorise les maladies cardio-vasculaires.

 
Envoyer
Coeur et circulation

Adoptez le programme jambes légères

jambes_legeresVous observez votre première varice ? Vos jambes ressentent fourmillements, œdèmes, lourdeurs? Vous pouvez les aidez à s'alléger en entretenant très tôt votre capital veineux de façon simple et naturelle.


Très répandue, l’insuffisance veineuse touche près d’un Français sur trois. Raison suffisante pour s’intéresser à ses jambes et prendre au sérieux les premiers signes que sont lourdeurs, crampes, œdèmes et fourmillements. Il s'agit d'une maladie plutôt féminine, car la circulation veineuse est souvent liée au système hormonal.
Lire la suite...
 
Envoyer
Coeur et circulation

Le tabagisme traité par l'hypnose

Un banquier bruxellois nous explique dans cette vidéo comment il est arrivé à stopper la cigarette grâce à l'hypnose voici 12 ans.

En trois séances, l'hypnothérapie l'a débarrassé du réflexe conditionné de consommation de tabac.

Il décrit très bien cet état de conscience modifié, induit par l'hypnose, qui permet aux suggestions d'atteindre le subconscient.


 
Envoyer
Coeur et circulation

Rythme cardiaque au repos : attention au delà de 80

Au repos, un rythme cardiaque de 60 à 80 pulsations par mn est normal. Lorsqu'il est plus élevé, il constitue un signe avertisseur de possibles affections cardio-vasculaires.

Jean-Claude Tardif, cardiologue et chercheur à l'Institut de cardiologie de Montréal, a participé à une étude internationale sur le lien entre réduction du rythme cardiaque au repos et accidents cardio-vasculaires. Elle démontre une réduction des risques lorsqu'on abaisse les rythmes cardiques supérieurs à 80 ppm.

Une activité physique douce, régulière, et contrôlée, liée à la réduction des excitants (alcool, café...) et l'élimination du tabac, reste le moyen naturel le plus sûr de réduire son rythme cardiaque au repos.

 


Copyright 2010 Jérôme Leprince

Les Editions Positives
C/O Diane
6 rue Embouque D'Or
34000 Montpellier