Pour envoyer un article à vos ami(e)s, cliquez sur "Partagez cet article" icone_email
 
Envoyer

40, 50, 60 ans : les parents font leur crise, les enfants sont perdus..

Etre parent c'est être responsable. Véritables points de repère, on attend tous de nos parents qu'ils soient des phares dans la tempête, des guides toujours à l'écoute, toujours fiables, toujours présents…

Mais parfois, certains parents en ont assez d'incarner la sagesse et ont envie eux aussi de s'éclater ! Quand les parents font leur crise c'est l'équilibre même de la famille qui est en danger…

Ras le bol d'une vie rangée, peur de vieillir, envie de séduire tant qu'il en est encore temps, de recommencer une nouvelle vie, désir d'être un peu égoïstes une fois pour changer : quand les parents cessent de jouer leur rôle de pilier, les enfants perdent les pédales.

 

 
Envoyer

Ces tics gestuels qui trahissent notre pensée

tics_gestuelsChacun de nos mouvements conscients est parasité par des gestes inconscients, exécutés à notre insu et qui en disent long sur nous...


Depuis des années, le psychologue Joseph Messinger observe, scrute, analyse nos comportements, pour découvrir leur dimension symbolique. Mais, il précise bien d'emblée que le sens donné à un tic peut être différent en fonction des circonstances. "Si je pose mes coudes sur ma table de travail, mains en tenaille, menton posé sur mes pouces, cette attitude pourra montrer l'envie que j'ai envie d'en finir s'il s'agit d'une discussion

Lire la suite...
 
Envoyer

Comment retrouver l'estime de soi

Dans cette vidéo, Christophe André nous explique les mécanismes contructeurs et destructeurs de l'estime de soi, de l'enfance à l'âge adulte.

Il exerce à l'hôpital Saint Anne de Paris, au sein d'une unité de psychotérapie comportementale et cognitive spécialisée dans le traitement et la prévention des troubles émotionnels, anxieux, et dépressifs.

 
Envoyer

Vous estimez vous suffisamment ?

estime_de_soi2Le psychologue américain Abraham Maslow a décrit une échelle des besoins humains, qui nous apprend que nous avons besoin de nous estimer ainsi que d'avoir l'estime des autres. Au même titre que les besoins physiologiques, de sécurité et d'amour. Ce test va vous aider à évaluer votre niveau d'estime personnelle.


Certaines personnes présentent un réel manque d'estime d'elles-mêmes, ce qui induit des effets en cascade les coupant d'une partie de leurs potientiels. Afin d'y remédier, il faut d'abord en prendre conscience. Répondez sans trop réfléchir, la première réponse qui vous vient est la bonne.
1. Si vous faites le bilan de votre existence, vous pensez que :
a) Le destin ne vous a pas beaucoup aidé.
b) Vous faites comme vous pouvez avec vos moyens à vous.
c) Votre vie vaut bien celle des autres.
Lire la suite...
 
Envoyer

Comment repérer les personnalités manipulatrices

Il est important de reconnaître une personnalité manipulatrice pour pouvoir s'en protéger. Laetitia Boutry explique que leur comportement repose sur trois mécanismes :


- le besoin d'un pouvoir à exercer sur les autres,
- la séduction, parfois le charisme, utilisée pour obtenir de qu'elle désire. Mais c'est un jeu de rôle sans sincérité ni spontanéité,
- la domination, corrolaire du pouvoir, afin d'amener les autres à satisfaire ses désirs, ses besoins, ses volontés.

La personnalité manipulable quant à elle présente des caractéristique inversées. Pour savoir si vous l'êtes, répondez
aux questions du test

 
Envoyer

Êtes-vous facile à manipuler ?

manipulation-articleCertains traits de la personnalité sont des sources où viennent s’abreuver les manipulateurs. Apprenez à les reconnaître, pour mieux résister à l’exploitation.


Dans votre entourage, on vous considère comme une bonne personne. Vous êtes toujours prêt(e) à rendre service; vous ne savez pas dire non. D’ailleurs, si vous arrivez à balbutier un refus à l’occasion, vous trouvez le moyen de vous culpabiliser. La fois suivante, vous en faites

Lire la suite...
 
Envoyer

Comment réagir face à la manipulation

Une personne manipulatrice est psychiquement dangereuse, elle peut vous entraîner vers une dépersonnalisation, une dépression, dans une relation d'emprise qui vous détruit.

Laetitia Boutry explique que dans cette vidéo que la fuite (ou le désengagement) est à privilégier. Car le manipulateur ne changera pas, ou il (elle) fera juste semblant.

Lorsque c'est impossible, la protection consiste à le tenir à distance, par l'indifférence feinte à ses manoeuvres, la formalisation des échanges (produire un maximum d'écrits, notamment au travail), en lui signifiant que vous l'avez démasqué.
Les manipulateurs se désintéressent des gens sur qui ils n'ont pas d'emprise.
 
Envoyer

En psychiatrie aussi, il existe une pensée unique

cyrulnik_2Contre les fausses évidences de la psychiatrie, Boris Cyrulnik propose d'en revenir au bon sens. Et aux statistiques : une enfance malheureuse ne conduit pas nécessairement à toute une vie malheureuse ; une enfance heureuse n'aboutit pas toujours à l'épanouissement.


Le titre de votre livre "Un merveilleux malheur" pourrait laisser penser que vous faites l'apologie du désespoir ?
Boris Cyrulnik- C'est au contraire un livre d'espoir, puisque après avoir entendu pendant trente-cinq ans de carrière de psychiatrie, y compris de la bouche d'universitaires et de théra­peutes, que l'on ne se remettait pas de certaines blessures de la toute petite enfance, je prétends, moi, le contraire ! Cela renvoie à une stratégie de l'exis­tence totalement différente.
Lire la suite...
 
Envoyer

Le travail occupe une place centrale dans notre identité

A voir et revoir, cette interview remarquable de la psychanalyste Marie Pezé.

Si le travail revêt une telle importance, et s'il peut nous rendre malade, c'est que d'abord il nous construit.


Ensuite, travailler, c'est travailler ensemble, le travail apparaît donc comme un immense pacificateur social, et on voit bien actuellement à quel point le manque de travail génère des violences.

 
Envoyer

Comprendre le fonctionnement des groupes

Dans cette vidéo, la psychologue Patricia Mozdzan nous explique de façon lumineuse les règes de base du fonctionnement des groupes.

L'individu va chercher dans le groupe un prolongement de lui-même au travers des autres.

Les comportements en groupe peuvent être totalement différents des comportements individuels.

Des règles tacites non dites régissent la vie des groupes (y compris dans les groupes familliaux), et notamment la place du chef ou du leader.

 
Envoyer

Boris Cyrulnik : la vie est la plus forte

boris_cyrulnik3

« Dans la plupart des cultures, on est coupable d’être une victime ». Face à la violence et à la déliquescence de la famille, de plus en plus de jeunes sont traumatisés ou, dans le meilleur des cas, très angoissés. Mais ils ne sont pas pour autant condamnés aux pires dérives. Aidons-les à devenir résilients, plaide Boris Cyrulnik


Vous avez dû lire avec attention les profils de terroristes qui ont récemment été publiés dans la presse. Ces jeunes hommes avaient eu une enfance plutôt équilibrée, ils étaient diplômés... Pourtant, ils ont basculé dans le fanatisme et la violence. Comment l’expliquez-vous?
Lire la suite...
 
Envoyer

Sexualité : comment éduquer les enfants

Pour la pédiatre Edwige Antier, les parents sont les mieux placés pour parler d’éducation sexuelle à leur enfant.

Dans cette vidéo, elle explique qu'il s'agit de répondre aux questions, mais qu'il ne faut pas anticiper.

 
Envoyer

Le monde du virtuel distend le lien social

cyrulnik1A trop vouloir échapper à la condition animale, l'homme se coupe de ses racines. Selon Boris Cyrulnik, qui dirige un groupe de recherche en éthologie et enseigne à l'université du Var, ce désir aboutit à une déchirure sociale marquée par un phénomène de bandes, de sectes, de clans.


Vous écrivez que " l'homme est le seul animal capable d'échapper à la condition animale(1) ". Est-ce une bonne chose ?
• Aujourd'hui, il y échappe un peu trop. Il s'est coupé de ses racines, des réalités sensibles. Il ne faudrait pas oublier que nous sommes soumis, comme tous les animaux, aux phénomènes de la nature.
Lire la suite...
 
Envoyer

L'Administration de la Santé doit rester neutre et objective

min-santeLes preuves de l’efficacité des thérapies cognitivo-comportementales ont été escamotées avec le rapport par le Ministre de la Santé. L'Inserm se dit choqué par le désaveu du ministre.


Balayée, enterrée. Le ministre de la santé ne veut plus entendre parler de l'expertise collective de l'Institut National de la Santé et de la Recherche Médicale (Inserm) consacrée à l'évaluation des psychothérapies. C'est devant ceux qui avaient le plus combattu ce travail de recherche - les psychanalystes du Forum des psys - que
Lire la suite...
 


Copyright 2010 Jérôme Leprince

Les Editions Positives
C/O Diane
6 rue Embouque D'Or
34000 Montpellier