Pour faire connaître un article à vos ami(e)s, cliquez sur "Partagez cet article" icone_email
 
Envoyer

Les antidépresseurs sont prescrits abusivement

Psychologies magazine dénonce aujourd’hui l’abus de la prescription d’antidépresseurs en France, alors que l'on sait désormais que des moyens naturels et sans effets secondaires
sont autant voire davantage efficaces.

Encore faudrait-il que le corps médical intégre cette réalité. Les explications de Laurence Folléa, rédactrice en chef.

Le business des labos pharmaceutiques n'expliquerait-il pas certaines dérives ?

 
Envoyer

Le millepertuis : une plante efficace contre la dépression

millepertuisLe millepertuis est une phytothérapie utilisée depuis l'antiquité pour guérir les plaies, les ulcères, soulager la douleur ainsi que pour traiter les troubles urinaires, du sommeil et de l'humeur. Au Moyen Age, il était réputé pour soigner la mélancolie. Selon une méta-étude allemande ayant analysé 29 recherches publiées sur le sujet, il serait au moins aussi efficace que les anti-dépresseurs de synthèse.


Le millepertuis est une plante herbacée vivace aromatique de la famille des hypéricacées. L'Hypericum Perforatum (son nom botanique), était officiellement inscrit dans la pharmacopée française jusqu'au début du 19ème, puis tomba dans l'oubli jusqu’à ce que la pharmacologie moderne redécouvre ses propriétés. En Allemagne, le millepertuis est considéré depuis 1984 comme un antidépresseur et
Lire la suite...
 
Envoyer

Le rire, un anti-dépresseur royal

Provoquer le fou rire, tel est le but de l'école internationale du rire. La technique est simple : laisser son stress à la porte, et après quelques exercices de relaxation, se laisser tomber dans l'hilarité induite par l'animatrice.


Pendant la crise de rire, le cerveau libère des endorphines, qui calment la douleur et d'autres neuromédiateurs qui apaisent l'anxiété. Le cerveau limbique (émotionnel) prend le pouvoir sur le néocortex, (logique, verbal).


Une minute de fou rire équivaut à 30 mn de relaxation .

 
Envoyer

Un nouveau venu à l'EFT guérit sa dépression et ses angoisses

eft-tapping-pointsGreg Furtney, un nouveau venu à l’EFT, du Canada, a souffert de désordres émotionnels violents qu’il a traité lui-même efficacement avec l’EFT. « ça a été magique. J’ai commencé à ressentir des changements physiques dans les bras et les jambes, comme une secousse énergétique. Je crois que ce que je sentais, c’était l’énergie naturelle qui recommençait à circuler de nouveau en moi. »


Cher Gary,
Je sais que ça ne va pas vraiment vous surprendre…. mais OH LA LA ! Quelle expérience j’ai eue pour un début avec l’EFT ! Voici mon histoire. Un changement majeur dans mon travail, y compris de poste, de responsabilité et de lieu, au début de l’année, m’a mené à une profonde dépression et à des troubles anxieux qui ont commencé
Lire la suite...
 
Envoyer

Luminothérapie et dépression saisonnière

Le lien est démontré entre manque de lumière et divers troubles possibles en hiver : états dépressifs, troubles du sommeil, alimentaires, fatigue matinale, irritabilité...

La dépression saisonnière n'est pas d'ordre psychologique mais hormonal. Elle est souvent sous-diagnostiquée et confondue avec la dépression classique ce qui explique le pic de consommation saisonnière de psychotropes en France, championne du monde (14% des hommes, 25% des femmes).
Faute de pouvoir hiberner ou passer plusieurs mois sous les tropiques, les lampes de luminothérapie ou photothérapie sont efficaces pour pallier au manque de luminosité hivernale et retrouver forme et énergie.

Le traitement de la dépression saisonnière par luminothérapie aboutit à un résultat positif dans plus de 80% des cas.

 
Envoyer

Dépression de saison

hiver_pluie_sombreOn estime que 20 % de la population adulte d'Europe et d'Amérique du nord, dont une majorité de femmes, ressent un ou plusieurs symptômes de troubles affectifs saisonniers pendant l'hiver. 3 à 8% développent une véritable dépression saisonnière. La faute au manque de lumière. Heureusement, les parades existent.


Durant l'automne et l'hiver, les journées sont courtes et la luminosité moins intense. Celle-ci s'exprime en lux, et passe de 100 000 lux les jours d’été ensoleillés à 2 000 lux les jours d’hiver (20 fois moins !). C'est le début d'une période difficile pour toutes celles et ceux qui souffrent de troubles saisonniers de l'humeur, et ils sont nombreux : environ 15% à 25 % de la population ressentiraient ces symptômes
Lire la suite...
 
Envoyer

L'exercice est un véritable antidépresseur naturel

De nombreuses études démontrent que l'exercice est un traitement remarquable de l'anxiété. Ainsi, des chercheurs de l'université Duke ont récemment réalisé une comparaison du traitement de la dépression par le jogging et par un antidépresseur moderne réputé efficace : le Zoloft.

4 mois après, les patients des deux groupes se portaient aussi bien. Le médicament n'offrait aucun avantage par rapport au jogging. Même le fait de prendre le médicament en plus n'ajoutait rien. Un an après, plus de 40% des patients traités sous Zoloft avaient rechuté, contre 8% seulement des "joggers".

 
Envoyer

Le rire c'est la santé, rigoler c'est la conserver !

Fou_rire_femmeQu’on l’appelle zygomatothérapie, rigolothérapie, gélothérapie, ou yoga du rire, on parle de santé par le rire. La science démontre que l'humour et le rire sont excellents pour la santé, et constituent, entre autres, un puissant antidote anti-stress et anti-déprime. Bonne rigolade !


Le rire est une véritable méthode d'autoguérison. Depuis 20 ans, des programmes de thérapie par le rire sont utilisés dans divers hôpitaux, entre autres auprès des enfants et de leurs familles pour les aider à surmonter le stress lié à la maladie. Plusieurs programmes s'adressent également aux
Lire la suite...
 
Envoyer

La psychanalyse n'est pas une méthode de soin

En psychanalyse, on peut certainement apprendre beaucoup sur soi et son histoire, sa trajectoire de vie. Elle peut sans doute s'avérer une expérience fascinante. Mais elle n'est pas une méthode de soins.

Lacan, grand dépositaire de l'héritage freudien ("La guérison n'intervient que par surcroît"), et après lui Jacques Alain Miller, son gendre, qui affirmait en 1992 : " Il ne faut pas demander à la psychanalyse de soigner ", ne laissent pas de doute sur la question.

Enfin, rappelons ce qu'écrivait Freud le 24 juillet 1921 dans sa lettre à H. Carrington : " Si je pouvais revivre ma vie, je la consacrerais à la recherche psychique plutôt qu'à la psychanalyse. "

 
Envoyer

Hypnose et dépression : oui, mais...

Peut-on utiliser l'hypnose en cas de dépression ?

S'il s'agit d'une dépression réactionnelle à un évènement particulier, la réponse est oui et les résultats sont bons.

S'il s'agit d'une dépression endogène, structurelle, l'hypnose ne peut intervenir que comme technique d'appoint éventuelle aux techniques thérapeutiques instituées de la dépression, notamment les approches psychothérapeutiques, mais aussi d'autres techniques comme l'EFT.

Jean-Charles Bettan vous l'explique dans cette vidéo.

 


Copyright 2010 Jérôme Leprince

Les Editions Positives
C/O Diane
6 rue Embouque D'Or
34000 Montpellier